Pierre philosophale, la voie sèche du pauvre en images

consultation

Le visage de l’alchimie a maintenant considérablement changé en France et partout dans le monde. Depuis les publications du CFIO, on assiste à une vulgarisation et une démocratisation des secrets alchimiques inespérées quelques années auparavant. Les langues se sont déliées, et de plus en plus de chercheurs publient ouvertement leurs travaux sur la lumière et les forces soli-lunaires.

Nous avons donc ouvert une brèche qui ne cesse de s’agrandir au profit de la connaissance universelle. Les élèves et amis du CFIO ne peuvent que s’en féliciter. La lutte des premiers instants fut difficile, car il fallait percer l’écorce rigide et ancienne des vieux préjugés, tenaces pas définition et agressifs par habitude. Je ne peux m’empêcher de citer Schopenhauer qui a si bien décrit le trajet qu’emprunte toute connaissance nouvelle dans la conscience humaine :

« Toute innovation passe par trois stades.
D’abord elle est ridiculisée,
ensuite elle est violemment combattue,
et finalement elle est considérée comme ayant toujours été évidente ! » 

L’univers est avec nous

Les temps sont donc venus de lever tous les mystères qui planaient sur la science hermétique. Mais cette mise en lumière n’est pas fortuite ni ne procède de la seule volonté humaine. Derrière cette révolution initiatique se cachent des enjeux véritablement cosmiques. Autrement dit, c’est la Volonté de Dieu qui est à l’oeuvre. L’Univers est en train de mettre en place les derniers éléments d’une véritable révolution énergétique que certains films d’anticipation commencent à exploiter et décrire avec finesse.

L’homme est enfin prêt à reconnaître que :

  • la seule source d’énergie propre vient du Soleil,
  • la seule source de connaissance spirituelle propre vient du Soleil,
  • la seule source d’amour réel vient du Soleil.

Nous pouvons affirmer à présent que la science alchimique mettra bientôt son pouvoir et sa sagesse au profit de toute l’humanité dans l’établissement de nouvelles sciences et de nouveaux comportements alimentaires, politiques et écologiques.

C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe

Néanmoins, les procédés d’alchimie traditionnels restent intacts dans leur simplicité et rusticité. En témoigne la légendaire voie du pauvre dont j’ai dévoilé les arcanes complets dans le tome 2 de ma formation d’alchimie soli-lunaire, et qui se réalise avec une seule matière et un simple pot de terre.

C’est avec un grand courage et beaucoup d’humilité que l’un de mes brillants élèves, ami et frère en Hermès, a réalisé cette année le processus des 7 jours que requiert cette ancienne voie sèche et courte, Hebdomas hebdomadum, la Semaine des semaines de la tradition hermétique, véritable voie du potier.

Voici son témoignage en images, livre muet d’une exploration peu commune, filmé avec la sobriété des grands philosophes.

Merci à toi Jojo pour cet immense partage.

En savoir plus…

Et qu'on se le dise par Toutatis !