Le chemin de Pierres

formations

Les pierres levées de Bretagne ont toujours fait rêvé. Est-ce un reste de nos lointains ancêtres Celtes, ou bien le reliquat d’un passé plus vieux encore, et dont le silence et la densité gardent jusqu’à nos jours intacts les mystères de la Tradition-mère? Au-delà des polémiques historiques et des partis-pris philosophiques, je vous emmène faire un petit voyage initiatique sur un remarquable sentier finistérien menant au lieu dit de Moulin-mer. Nous y rencontrerons les vestiges d’une alchimie druidique très ancienne et à disposition de tous…

Moulin mer

Il faut se rendre au Cabellou, l’un des lieux-dits jouxtant la périphérie de Concarneau, un endroit assez huppé et qui abrite de nombreuses petites criques magnifiques. Aux abords d’un cul-de sac ouvrant sur la plage des bouchers, se trouve un sentier côtier assez étroit qui mène à Moulin Mer, à une distance d’à peu près trois km.

Un peu de cabale phonétique va nous renseigner sur l’objectif à atteindre, car il va s’agir de rejoindre un moulin, non à vent, mais à eau, coincé comme une vieille branche sans âge dans un goulot de bras de mer, qui s’étale, si on le suit jusqu’au bout, vers la plage de Pouldohan.

Moulin Mer, ou Moud l’Un-Mère est un écho possible du processus initiatique visant à retrouver l’origine de toute connaissance, la tradition mère et donc primordiale, socle commun des religions, visage indo-européen, puis celte et enfin druidique de nos légendes fondamentales.

Car oui, il faut moudre le grain pour tirer le bon de l’ivraie, passer soi-même à la moulinette de la vie, créer l’unité en soi et oser s’approcher de la Porte des Étoiles, lieu de toute vérité, obsolescence de la mort, ouverture à l’existence totale et définitive.

Les étapes initiatiques

« Un petit chemin, qui sent la noisette… », fredonne le Ménestrel aux détours du sentier sableux qui longe la baie magnifique de Pouldohan, le long du Minaouët. Au départ, tout ressemble à une simple balade côtière, car il faut révéler le sacré du monde profane, doucement et prudemment.

Tous les rites initiatiques commencent par des ablutions. Faites donc trempette à la page de Kermingham, puis reprenez votre route en restant attentif(ve) aux signes que les pierres des Anciens vous feront.

La porte

Vous passerez ensuite dans un virage le long duquel serpentent les pierres debouts, comme une longue colonne vertébrale se terminant par les deux menhirs du temple.

Ne vous arrêtez pas encore, car le temps n’est pas venu d’entrer.

Observez en silence et discernez par les yeux de l’esprit le voile d’éternité qui monte entre les deux pierres dressées.

L’arbre-maître

Poursuivez jusqu’au calice pour recevoir le sceau du ciel et de la terre auprès de l’arbre-maître qui enseigne un curieux yoga celtique, que je vous conseille d’apprendre.

Les gardiens

C’est bon, vous êtes relié(e). Maintenant, vous pouvez vous présenter aux deux gardiens qui barrent la route aux impétueux. Gare à vous, car ces esprits du lieu à tête de requin ne feront qu’une bouchée de vous si vous manquez de respect.

Avant d’être moulu, le grain est concassé au fléau. Les dents des gardiens vous avaleront la tête et vous pourrez alors avancer comme Saint-Denis céphalophore devant l’Eternel, homme sans autre volonté que celle du Ciel.

Les requins, ou RE-qu’UN, redevenu UN, vous enseigneront alors le sens caché des mystères douloureux de la Flagellation du Christ et de la Couronne d’épines, prémices initiatiques avant la grande Révélation, battage du mental pour accéder à l’intelligence cardiaque, pierre alchimique des vieux druides.

Disparaitre pour mieux renaître…

Vous arriverez enfin au Moulin pour y être réduit en poudre par la pierre ronde solaire, dont le bras à aubes a malheureusement disparu. Mais le gué est toujours là quant à lui et, fort(e) de votre victoire, vous pourrez alors rebrousser chemin, comme un être renouvelé, différent de l’aller.

Aligné(e).

La porte du monde invisible

Au retour, vous serez fin prêt(e) pour le sacre final. Vous pourrez sans crainte vous placer au centre de la porte et laisser soigner vos blessures intérieures.

C’est mérité et vous sentirez l’énergie de la terre se joindre à celle du ciel pour équilibrer vos énergies afin d’entamer un nouveau cycle.

Alchimie druidique

L’alchimie druidique a fort peu fait parler d’elle. En tout cas, ce ne sont pas les écrits qui l’ont préservée, étant donné le peu de documentation antique dont nous disposons.

Un yoga interne a survécu dans les couloirs discrets de quelques confréries celtisantes, mais il faut savoir qu’il a existé également des pratiques de laboratoires très particulières en rapport avec la voie des substances, ce dont nous traiterons un jour dans une formation dédiée, si Dieu le veut.

consultation

Et qu'on se le dise par Toutatis !