La magie ouvre les portes de l’Univers

Suite à mon article précédent, beaucoup d’entre vous m’ont interrogé sur l’utilité réelle de la haute magie dans le processus initiatique et alchimique. Voici ma réponse…

formations

Cette question prouve deux choses : 

1/ que notre tradition spirituelle occidentale est encore très éclatée, donc diminuée,
2/ que la magie a perdu considérablement ses marques de noblesse au profit d’une vision populaire qui a basculé dans le new-age.

Rétablissons donc les faits, à nouveau au regard de la plus pure tradition.

Dans l’antiquité, il ne serait pas venu à l’idée d’un adepte de dissocier magie, alchimie et astrologie.

Pourquoi? Parce que ces trois sciences constituaient le fondement même de la voie hermétique, s’articulant et se soutenant pour produire ce qu’on appelait le Grand-Oeuvre.

Pour bien comprendre cette réalité, il convient d’abord de rappeler que ces trois sciences n’ont absolument rien à voir avec les disciplines qui portent le même nom de nos jours.

En effet, pour les Anciens, l’astrologie ne se limitait pas à l’analyse du ciel sur un thème, comme le font  aujourd’hui les astrologues modernes compliquant tout à l’extrême (et dont la plupart, malheureusement, sont incapables de vous montrer concrètement  l’étoile Polaire ou Mars dans un ciel nocturne dégagé, ce qui est un comble…)

De même, l’alchimie ne se bornait pas à triturer des métaux dans un laboratoire poussiéreux et enfumé en vue de réussir à transmuter du plomb en or. Sur ce point, je n’épilogue pas. Ceux et celles qui ont suivi mes formations d’alchimie l’ont bien compris…

Quant à la magie, il ne s’agissait ni plus ni moins que de la science des énergies et des forces de la nature et non point ce galimatias de rituels rocambolesques qui pullulent dans les livres que vous pouvez trouver dans le commerce, quand bien même on vous parle de théurgie ou de magie divine (je ne cite personne, mais beaucoup me comprendront…)

La magie, ce n’est pas non plus l’acquisition de pouvoirs, même s’il est vrai que l’on peut utiliser les forces de la nature pour agir sur les êtres et les événements de la vie. Comme c’est également le cas en alchimie où certaines expériences peuvent conduire à des transmutations et autres curiosités, le fait d’agir sur le destin par l’usage de certaines forces, est un phénomène accessoire sans plus…

Alors, me direz-vous, à quoi sert la magie?

La magie est l’art d’ouvrir les portes des mondes et des univers coexistants, et — tenez-vous bien ! — y compris à l’intérieur de soi !

La magie est un sas d’exploration des divers champs de conscience de l’univers, et c’est en ce sens que les Anciens ont parlé d’entités spirituelles, d’anges ou d’archanges, et même de démons, qui ne sont pas des bestioles éthérées naviguant dans l’astral ou dans les infra ou supra-mondes.

Les entités en question qui ont été répertoriées dans la plupart des grimoires sont les manifestations de la conscience universelle dans sa dimension plurielle. De même que les rayons du soleil manifestent ici-bas les divers caractères du Logos, de même chaque ange ou démon correspond à un aspect différent de la grande Unité du monde.

Tout le reste n’est que folklore et enfantillage.

Vous comprendrez donc pourquoi les véritables mages sont capables d’invoquer aussi bien les anges que les démons, et ce dans le seul but de faire l’expérience d’un champ de conscience visant à la connaissance de soi.

Et comme vous le savez bien : « connais-toi toi même et tu connaitras l’univers les dieux ! »

Je vous rappelle que la promo du mois concerne justement ma formations de Théurgie et Haute Magie Divine, que vous pouvez encore acquérir à (presque) moitié prix jusqu’à jeudi 10 juin 2021 minuit en suivant ce lien :  https://membres.cfio.fr/form/90825358250198c.html

Et qu'on se le dise par Toutatis !