COVID19 – Confinement ou retraite spirituelle?

formations

En ce moment, nous sommes contraints, confinés, enfermés pour certains…

Bien sûr, cette situation est vécue très différemment selon l’endroit où nous vivons et avec qui. Cependant, qui que nous soyons, nous avons tous quelque chose en commun :

Nous sommes tous enfermés dans une enveloppe de chair pour le restant de nos jours

Lorsque nous sommes occupés et affairés dans toutes les directions de l’existence, interpelés par toutes sortes de stimuli extérieurs, nous ne percevons pas la réalité du dedans, la circulation de notre sang, l’echo profond de toutes nos voix intérieures.

Et pourtant, une intense activité existe au fond de nous, un son résiduel qui est masqué par le bruit imposant du monde extérieur.

Le feu du silence

Avez-vous remarqué le silence qui plane sur le monde en ce moment?

Ce silence est celui que nous impose parfois la vie lorsque tout s’arrête et que nous sommes réduits à l’immobilité.

Le silence dérange, alors on allume la télé, la radio, on met de la musique, on appelle ses amis au téléphone, et à nouveau on passe à côté du dedans qui murmure pourtant des paroles essentielles.

Un choix difficile

A ce jour, nous avons un choix à faire. Ou bien nous sommes en confinement, ou bien nous sommes en retraite.

Une retraite spirituelle bien sûr, où l’on va pouvoir entrer en relation avec soi-même, avec les autres, conjoints, enfants, parents… Seul ou à plusieurs, cela reste une retraite, où il nous est donné la possibilité de faire le point, de nous reposer, de lire, d’écrire, de méditer, de peindre, de jouer d’un instrument, d’étudier…

Et le virus? Qu’est-ce qu’un virus?

La langue des oiseaux nous éclaire. En slovène, VIR signifie « source » et US « nous ».

VIRUS = NOTRE SOURCE ou bien NOUS RESSOURCE !

Voila de quoi réfléchir, non?

En conséquence, notre tâche actuelle n’est-elle pas de revenir à la source de nous-mêmes, retrouver le sens de l’essentiel, stopper notre agitation et nos courses stériles?

Soigner ou se battre?

Cependant, il faut rester en vie et ne pas se laisser grignoter par la rumeur commune, hurlante et générale, celle qui diabolise les éléments de la nature et qui incite au combat plutôt qu’à l’écoute…

Rappelons-nous le psaume 90 : qu’il en tombe mille à tes côtés, qu’il en tombe dix mille à ta droite, toi tu restes hors d’atteindre.

Pour cela, rien de tel qu’un bon traitement holistique et alchimique pour traverser la crise sanitaire et entrer en amitié avec Monseigneur CORONA qui signifie (vous l’aurez deviné)COURONNE (en sloven également).

La véritable thérapeutique ne s’oppose à rien. Elle pacifie et harmonise. Le remède est le poison. Les homéopathes le savent bien…

Une solution possible

Si une telle chose vous intéresse, vous pouvez contacter l’ami Matthieu, distillateur et alchimiste, qui vous enverra tout ce qu’il faut pour vous protéger en ce moment et grandir en conscience : matthieu.distillation@yahoo.fr

Je vous souhaite donc une bonne retraite spirituelle.

La bise
stf

PS : pourquoi le slovène? C’est une très ancienne langue qui a abrité durant des siècles les enseignements secrets de la gnose chrétienne.

consultation

Et qu'on se le dise par Toutatis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *