Solis – l’ésotérisme au cinéma 5

Sorti en ce début d’année 2019, Solis fait parti de ces films ésotériques parfaitement bien dissimulés derrière un scénario de science-fiction banal et qui, comme à l’accoutumée, ne remporte pas l’engouement du public. Comment en serait-il autrement étant donné le contexte métaphysique qui se dégage de cette oeuvre cinématographique aux contours franchement christiques ? Réalisé par l’illustre inconnu Carl Strathie, ce huis clos met en scène l’acteur Steven Ogg dans le rôle d’un ingénieur spatial ayant perdu le contrôle de son vaisseau et qui se dirige tout droit vers le soleil. Confronté à de lourdes épreuves physiques et techniques, Troy Holloway parviendra-t-il à échapper à la mort ?…

Continuer la lecture de Solis – l’ésotérisme au cinéma 5

Pourquoi Fulcanelli est-il mon auteur préféré ?

La littérature alchimique est vaste car le nombre d’auteurs ayant écrit sur le Grand-œuvre et la pierre philosophale, à toutes les époques et dans toutes les langues, est tout bonnement colossal. L’une des difficultés majeures de la recherche alchimique consiste donc à savoir choisir judicieusement les livres qui nous serviront de guides et de repères. Personnellement, mon auteur de prédilection fut — et est encore — Fulcanelli, et je m’en explique ici en détail… 

Continuer la lecture de Pourquoi Fulcanelli est-il mon auteur préféré ?

Le secret alchimique est-il encore de rigueur?

En France, c’est devenu une habitude, dès qu’il est question de parler d’alchimie ouvertement, c’est le tollé général. Si un chercheur entend dévoiler le secret alchimique sans utiliser de métaphores ou de symbolisme indéchiffrable, il s’attire les critiques les plus vives. Comme si l’équation sincérité + alchimie était forcément égale à mensonge et tromperie

Continuer la lecture de Le secret alchimique est-il encore de rigueur?

Etes-vous bien né(e) pour être alchimiste ?

Dans un autre article, j’ai mentionné la nécessité de recevoir l’accord du Ciel pour réaliser la pierre philosophale. J’ai également précisé qu’une forme de prédestination était indispensable dans la réussite du Grand-Oeuvre. Ces deux notions n’en sont qu’une en réalité, mais elles posent évidemment le problème du libre arbitre et du choix dans le déroulement des opérations. Comment savoir si nous avons reçu le don de Dieu et si nous sommes vraiment faits pour ce travail ? À quoi bon l’entreprendre si notre nom n’est pas inscrit sur le grand formulaire céleste ?

Continuer la lecture de Etes-vous bien né(e) pour être alchimiste ?

Pierre philosophale, la voie sèche du pauvre en images

Le visage de l’alchimie a maintenant considérablement changé en France et partout dans le monde. Depuis les publications du CFIO, on assiste à une vulgarisation et une démocratisation des secrets alchimiques inespérées quelques années auparavant. Les langues se sont déliées, et de plus en plus de chercheurs publient ouvertement leurs travaux sur la lumière et les forces soli-lunaires.

Continuer la lecture de Pierre philosophale, la voie sèche du pauvre en images