Antimoine - alchimie métallique - cfio.fr

Antimoine, le pèlerin alchimique

consultation

S’il est une matière qui a fait couler de l’encre depuis des siècles dans les milieux alchimiques, c’est bien l’antimoine. Prisée par les uns et méprisée par les autres, la stibine ou oxysulfure d’antimoine, n’a pas encore dit son dernier mot. Fulcanelli dément sa présence dans la finalisation du Grand-Oeuvre d’alchimie métallique, sans toutefois en nier l’utilisation. Entre paradoxes et intrigues, qui a vraiment compris à quoi sert l’antimoine dans l’Oeuvre philosophique minérale?

Basile Valentin

Auteur à succès et respecté des alchimistes, Basile Valentin a fourni une indication majeure dans l’un des titres de ses livres. Le char triomphal d’antimoine, en effet, doit retenir notre attention au regard du véhicule qu’il évoque. Qu’est-ce qu’un char si ce n’est un engin capable de nous transporter?

Cette petite nuance a échappé, je crois, à la plupart des investigateurs. Elle nous dévoile pourtant l’un des arcanes les plus méconnus de l’alchimie métallique, à savoir que l’antimoine n’est pas forcément LA matière première du grand-oeuvre minéral, mais le moyen permettant à celle-ci d’être guidée vers la quintessence, autrement dit la Pierre.

Il est encore d’autres propriétés étranges dans cet antimoine, dont les Anciens se servaient par exemple pour se déplacer entre les mondes,  à l’instar d’Élie enlevé lui aussi sur un char…   

Le voyage alchimique

Dans une série de vidéos de Patrick Burensteinas (qu’il est inutile de présenter), une interprétation du pèlerinage de Compostelle est proposée, lequel voyage doit aboutir, selon l’alchimiste contemporain, à la découverte de la materia prima hermétique

Pour nous, le voyage en question possède également une valeur symbolique, celui de la matière à travers les couloirs du temps et de l’espace. On nous montre ainsi le cheminement initiatique piloté par l’étoile, ou axe du monde, que représente le centre radiant du régule d’antimoine.

L’antimoine n’est-il pas ce Pilote de l’onde vive dont Eyquen de Martineau nous parle pour expliquer le flux et reflux de la mer des sages vers laquelle s’achemine le pèlerin  de Compostelle ?

Un guide minéral

Tout voyage implique un guide expérimenté qui connait les passages. Dans la réalité opératoire, c’est l’antimoine qui fait office de carte routière. Il conduit l’alchimiste dans les entrailles de la terre à la recherche du Ghur minéral – ou bouton de retour – qui permettra l’élaboration de la grande pierre.

L’antimoine est donc bien le maître des clés minérales, le chemin vers le centre, et le véhicule éclairé qu’enfourche l’alchimiste au péril de sa vie. 

Mais que vaut la vie si elle n’est pas jouée? 

Stef

Pour aller plus loin…

Et qu'on se le dise par Toutatis !